Devenir une famille d’accueil

Accueillir un enfant ou un jeune est passionnant

Procédures

Même si l’on a très envie de prendre chez soi un enfant en difficulté familiale, on ne s’improvise pas famille d’accueil.

Contactez le service le plus proche de votre domicile.

Il vous proposera de cheminer avec vous.  Dans un premier temps, un entretien d’information vous sera proposé afin de répondre à vos questions et d’aborder l’organisation de l’accueil familial en FWB et du service.  On vous parlera des parents en difficulté, des enfants pour lesquels on recherche des familles d’accueil, des aptitudes que doivent présenter les familles d’accueil, de la méthodologie du service.

Différentes rencontres chez vous et au service seront organisées, au travers d’une relation de confiance et d’authenticité de part et d’autre, afin de donner des informations détaillées sur l’accueil, de cerner la pertinence du projet (motivations, …), de définir et comprendre le fonctionnement de la famille (histoire des personnes, du couple, …) et les ressources qu’elle peut offrir à l’enfant (compétences éducatives, apport affectif, réseau relationnel, capacité à travailler en partenariat, disponibilité, ….). Tout au long de ces échanges, vous pourrez approfondir vos réflexions et connaissances sur l’accueil d’un enfant en difficulté familiale et nous pourrons apprendre à vous connaître. Il ne s’agit aucunement de porter un jugement sur votre famille mais de veiller aux besoins de l’enfant et de préserver votre équilibre familial. L’accueil est un projet ambitieux qui vise à un enrichissement mutuel.
A l’issue de ce processus, le service se positionne sur la possibilité ou non d’un partenariat avec vous et dans le respect de votre engagement, vous transmet ses conclusions.

Il vous sera également demandé de constituer un dossier administratif qui comprend:

  • une attestation médicale relative à l’accueillant et aux personnes vivant sous le même toit stipulant qu’il n’y a pas de contre-indication médicale à l’accueil;
  • une composition de ménage de l’accueillant;
  • un extrait de casier judiciaire modèle 2 délivré par l’administration communale (conformément à l’article 596 al.2 du code d’instruction criminelle) pour toute personne majeure vivant sous le même toit, devant être actualisé au moins tous les 5 ans;
  • les coordonnées de la mutuelle et de la caisse d’allocations familiales de l’accueillant;
  • une copie de l’assurance familiale.