L’accueil familial c’est…

Changer la vie d’un enfant

Une réponse de société

L’accueil familial à long terme et l’adoption d’enfants en Belgique :

Deux mesures différentes qui convergent pourtant vers un même objectif : aider des enfants en difficultés à bien grandir dans une famille suffisamment « solide et consistante ».

Les deux mesures ont un vrai socle commun même si elles sont très différentes juridiquement et socialement pour l’enfant et ses parents :

  • La protection et la permanence des soins dans l’intérêt des enfants.
  • L’accueil ou l’adoption d’un enfant dans une famille est une mesure de protection et d’aide.

Cette décision d’éloignement du milieu familial fait suite à une évaluation objective des facteurs de risques de négligence, maltraitance ou autre que subit l’enfant.

Comme le soulignait encore récemment la Ligue des familles, « être parent » cela s’apprend. Mais nous ajoutons, …pas à n’importe quel rythme, ni à n’importe quel prix pour les enfants. Stromae à sa manière l’a chanté dans son tube « Papaoutai » lorsqu’il dit : « tout le monde sait comment on fait des bébés mais personne sait comment on fait des papas ».

L’accueil familial est beaucoup moins connu que l’adoption pourtant c’est la première mesure prise par les autorités mandantes lorsqu’elles doivent éloigner l’enfant de son milieu familial.

C’est un dispositif intéressant car il est basé sur un travail de partenariat entre la famille d’accueil, l’enfant, ses parents, le service d’accompagnement en accueil familial, l’autorité mandante autour de l’intérêt du jeune.  Les familles d’accueil ne sont jamais seules dans l’aventure.

L’enfant a accès à son histoire pour comprendre, avec l’aide des professionnels de l’accueil familial, les raisons de son placement et de son intégration en famille d’accueil. Tout au long de son développement, ces questions sont abordées et lui permettent d’appréhender son histoire en fonction de sa maturité.

L’organisation des rencontres avec ses parents, sa fratrie ou ses grands-parents, lui permet de tisser du lien et de grandir avec ses deux familles.

Le service assure le rôle de tiers neutre pour travailler cela.

Notre société via le code de l’aide et de protection de la jeunesse du 18 janvier 2018 a la responsabilité d’offrir aux enfants qui attendent, dans des structures collectives (pouponnière, institutions), un milieu familial de vie.

Les 17 objectifs pour sauver le monde (ONU)

Les objectifs de développement durable nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

Il nous parait important de faire apparaitre cette notion de développement durable et d’humanisme dans notre démarche… L’accueil familial rentre vraiment bien dans ces critères et donne une réponse adaptée à un problème de société. Les citoyens ont les moyens de changer la vie d’un enfant !

Plus d’infos ?

Voir les Objectifs de développement durable (ONU)

Lire la convention