Je suis ...

Je suis une famille d’accueil

 Vous accueillez un enfant et…participez déjà à changer sa vie.

La famille d’accueil est un relai pour des parents en difficulté. Vous pouvez avoir un lien familial, social, affectif avec l’enfant et ses parents.

Vous veillez au bien-être de l’enfant qui vous est confié et veillez à son épanouissement physique, intellectuel et affectif.

Au quotidien et en tant que famille d’accueil, vous avez la responsabilité de la gestion quotidienne de l’enfant : c’est vous qui fixez les règles familiales (les heures de coucher, de sortie, l’alimentation, les loisirs, le suivi scolaire…).

Les parents restent pour la plupart détenteurs de l’autorité parentale.  Il est important de leur donner les informations concernant l’évolution de l’enfant.

Lorsque c’est possible et dans l’intérêt de l’enfant, les parents sont associés à certaines démarches telles que des rendez-vous médicaux, l’inscription à l’école, la participation aux réunions de parents….

Vous trouverez plus d’informations en cliquant sur ce lien : Droits et devoirs des accueillants familiaux

Vous ne serez peut-être pas seul dans l’aventure, vous pouvez être accompagné par un SAAF si l’autorité mandante le décide. Sachez que si vous avez vraiment beaucoup de difficultés, vous pouvez aussi demander qu’un service puisse intervenir, selon vos besoins.

L’accueil familial n’est pas rémunéré mais des subventions peuvent être versées pour couvrir les besoins journaliers de l’enfant et certains frais liés à sa santé ou sa scolarité.  C’est l’autorité mandante qui en décide.

Si vous êtes une famille d’accueil à moyen long terme, vous avez droit à des congés pour accueillir l’enfant similaires au congé de maternité.  Ils doivent être pris la première année de l’arrivée de l’enfant dans votre foyer s’il vous est confié pour une durée de plus de 6 mois.

En tant que famille d’accueil vous avez aussi droit à 6 jours de congé par an pour remplir vos obligations (réunion auprès de l’autorité mandante, avec le SAAF, pour les rencontres de l’enfant avec ses parents.)

Vous trouverez toutes les informations utiles en cliquant sur ce lien : vade-mecum

Et si vous désirez plus de renseignements …

Si vous êtes suivis par un SAAF, nous vous conseillons de contacter directement la personne de référence du service qui vous aide tout au long de l’accueil.

Si ce n’est pas le cas et que vous êtes suivis par un Service d’Aide à la Jeunesse, par un service de protection de la Jeunesse ou par le Tribunal de la Jeunesse, alors, nous vous invitons à prendre contact avec le délégué qui s’occupe de la situation de l’enfant que vous accueillez. Il est le seul à pouvoir intervenir.