Les services d'accompagnement en accueil familial

SAAF

Les services (SAAF)

Un Service d’Accompagnement en Accueil Familial est un service assurant l’encadrement et l’accompagnement d’enfants confiés en famille d’accueil. Il intervient pour des enfants de 0 à 18 ans, sous décision d’un Conseiller, d’un Directeur ou d’un Juge de la Jeunesse. Il est agréé et subsidié par la Fédération Wallonie Bruxelles. Plusieurs SAAF existent et ils sont répartis dans toutes les divisions et couvrent l’ensemble du territoire de la Communauté Française et de Bruxelles.

Il existe 3 types d’accueils :

  • L’accueil d’urgence (entre 15 et 45 jours) ;
  • L’accueil de court terme (de 3 à 9 mois) ;
  • L’accueil de long terme (un an renouvelable).

 Il existe des services spécialisés dans l’accueil d’urgence, dans l’accueil court terme ou dans l’accueil à moyen et long terme.  Certains services organisent plusieurs types d’accueil.

Les équipes psycho-sociales de ces services ont une belle expérience dans l’accueil familial.  Elles sont formées spécifiquement dans le domaine de l’enfance, de l’attachement, de l’aide à la jeunesse, dans le travail avec les parents des enfants, dans le travail familial….

Chaque service a son identité et sa méthodologie qui s’est construite autour de balises communes à tous les services.

Travaillant donc sous mandat du Conseiller, du Directeur ou du Juge, nous intervenons :

  • Soit dans le cadre de l’aide consentie :
    Les parents demandent ou acceptent le placement de leur enfant avec l’aval du conseiller (SAJ).
  • Soit dans le cadre de l’aide contrainte : l’accueil s’appuie sur une décision judiciaire qui impose aux parents le placement de leur enfant (SPJ ou Juge de la Jeunesse).

Dans les missions de nos services, définies par un arrêté, nous retrouvons :

  • L’organisation de l’information, la sélection et le recrutement des familles d’accueil ;

Devenir famille d’accueil ne s’improvise pas. Il est alors important que le SAAF puisse donner toutes les informations nécessaires aux familles candidates mais puisse aussi s’assurer, au travers de la procédure de sélection que ces familles soient suffisamment solides et conscientes des enjeux de l’accueil familial.

  • L’évaluation des projets de chacun (enfants, parents et famille d’accueil) et l’adéquation entre chaque projet ;

Chacun a ses propres projets et parfois le projet de l’un ne rencontre pas celui de l’autre. L’accueil familial est un dispositif qui doit permettre à chacun de pourvoir trouver sa place. Il est alors important que les SAAF puissent évaluer si le projet de l’enfant, des parents mais aussi de la FA sélectionnée peuvent se rencontrer pour ainsi permettre à l’enfant de grandir sereinement.

  • L’accompagnement de la famille d’accueil au niveau social et pédagogique ;

La famille d’accueil offre une attention individuelle bienveillante et stimulante à l’enfant. Dans ce foyer, il peut recevoir l’attention et l’affection nécessaires pour bien grandir.

Nous accompagnons les familles d’accueil avec respect et professionnalisme.

Nos équipes assurent le suivi de cette relation dans le bien-être de l’enfant mais aussi celui de la famille. Un appui logistique, administratif et psychologique est dispensé pour que ce projet soit une réussite.

Accueillir un enfant déséquilibre le système familial, chacun doit retrouver sa place.  Le développement de l’enfant, son individualité entraîne la famille d’accueil à se requestionner sur ses pratiques.  Ce qui a marché avec ses enfants, ne marchera peut-être pas avec l’enfant accueilli.

Le service prend soin de tous les membres de la famille autant des adultes que de leurs enfants.

Des formations et des groupes de paroles peuvent être proposés aux accueillants familiaux.

  • L’accompagnement de l’enfant dans son projet de vie et son histoire ;

Accompagner l’enfant. C’est ce qui compte avant tout pour nous. Il a son rythme, ses besoins, ses attentes, ses compétences, ses difficultés … Tout ce qui fait qu’il est lui, d’où il vient et où il peut aller, c’est le cœur de notre travail.

Assurer le bien-être de l’enfant est notre responsabilité première. Nous veillons à son épanouissement personnel, à sa croissance physique et psychologique. Nous le suivons, l’écoutons et essayons dans la mesure du possible de répondre à ses attentes quelles qu’elles soient. Nous le mettons également en contact avec sa propre histoire qu’il doit pouvoir comprendre, accepter et vivre le plus sereinement possible pour bien grandir

Nous gérons également avec lui les contacts avec ses parents, sa fratrie, ses familiers et organisons les visites éventuelles dans un endroit neutre.

  • Le soutien aux parents dans leur parentalité et le maintien du lien entre l’enfant, ses parents, sa fratrie ;

Nous sommes convaincus que tous les parents aiment leur enfant, cependant tous les parents ne répondent pas de manière adéquate à ses besoins.

Nous apprenons à les connaître au fil des rencontres et faisons preuve de respect à leur égard.  Leur enfant a besoin de les connaître et de connaître son histoire pour profiter du dispositif de l’accueil familial.  La compréhension de son histoire va évoluer au fur et à mesure de son développement.

Nous organisons des rencontres entre les parents et leurs enfants, au service, afin de les aider à se connaître, à partager des souvenirs communs, de bons moments.

Nous travaillons avec les parents leur parentalité.

  • La préparation et l’accompagnement du retour de l’enfant auprès de ses parents

S’il est de l’intérêt de l’enfant, si la situation des parents le permet et si l’autorité mandante le décide, les SAAF envisagent alors que l’enfant puisse retourner vivre chez son parent. Ce retour ne se fait pas du jour au lendemain et nécessite d’être construit et réfléchi avec toutes les parties. Le travail accomplit ne s’arrête pas. En effet, les SAAF, qui connaissent bien l’enfant et ses parents, peuvent alors continuer d’accompagner ce retour, pour une période d’un an maximum.

  • La mise en place de toute solution alternative à l’accueil du jeune si cela s’avère nécessaire

Il arrive parfois que le maintien de l’accueil familial ne soit pas possible et qu’un retour de l’enfant chez ses parents ne puisse être envisagé. Il sera alors nécessaire de pouvoir réfléchir à d’autres solutions (institution, autonomie…) avec chacun. Le service sera alors amené à accompagner la mise en place de ces solutions avec l’enfant, ses parents et sa famille d’accueil.

  • L’aide dans la gestion administrative et financière en soutien à la famille d’accueil ;

Devenir famille d’accueil nécessite aussi une gestion administrative et financière de la situation. Les SAAF sont alors là en soutien à la famille afin qu’elle puisse accomplir toutes ses obligations. Les services assurent également toute la gestion des frais accordés à la famille d’accueil, ainsi que des aides aux parents.

  • La promotion de l’accueil familial.

Plusieurs centaines d’enfants par an ont besoin d’un foyer pour grandir.

Aujourd’hui dans notre société, accueillir un enfant, c’est faire un grand et beau geste pour participer à plus d’humanité, de solidarité et à la construction d’un monde meilleur.  C’est saisir l’opportunité de faire une belle rencontre et de changer la vie d’un enfant. Nous avons tous rencontré une personne qui nous a marqué par son charisme, par sa gentillesse, qui nous a permis de nous dépasser et a changé notre vie.  Vous pouvez peut-être être cette personne.

L’enfance et l’ONU

Afin d’assurer aux états un avenir, l’ONU a édité une charte de 17 objectifs de développement durable. Ces objectifs nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

Il nous parait important de faire apparaitre cette notion de développement durable et d’humanisme dans notre démarche… L’accueil familial rentre vraiment bien dans ces critères et donne une réponse adaptée à un problème de société. Les citoyens ont les moyens de changer la vie d’un enfant !

Plus d’infos ?

Voir les Objectifs de développement durable (ONU)

Lire la convention